top of page

SOPHROLOGIE : LA RÉPÉTITION DES PRATIQUES

Dernière mise à jour : 17 mai 2022

Lorsque l'on suit une formation en sophrologie il est important de pratiquer soi-même les techniques sophrologiques, cela demande du temps et ce n'est que par une répétition suffisante que le futur sophrologue pourra avoir suffisamment intégrer les pratiques qu'il pourra proposer à ses clients. Les différents degrés de la Relaxation dynamique qui constituent le cœur de la démarche sophrologique demandent à eux seuls un minimum d'un an de pratique régulière pour commencer à être intégrés.


LA RÉPÉTITION DES PRATIQUES

Lorsque vous abordez pour la première fois une technique, vous êtes attiré par la nouveauté et les premières découvertes. Si vous continuez à pratiquer le même exercice, vous affinez la perception de vos expériences et développez des capacités. En poursuivant encore, vous intégrez dans votre quotidien de nouvelles possibilités.

La répétition des pratiques est donc essentielle.

Cependant, l’appétit de « savoir » ou l’envie « d’avancer » incite souvent à rechercher la nouveauté plutôt qu’à approfondir les expériences.

La démarche sophrologique est une invitation permanente à explorer les évolutions qui peuvent naître de la répétition d’une même pratique. Il ne s’agit pas alors d’exercer un intérêt « intellectuel » afin d'accroître des connaissances, mais plutôt de déployer une curiosité « phénoménologique », c’est-à-dire sans attente particulière autre que de vivre chaque expérience le plus pleinement et le plus consciemment possible.


« Lorsque nous faisons une chose pour la première fois, cela intéresse le moi, lorsque nous répétons cette même chose des dizaines de fois, cela l’ennuie, et si nous la refaisons des centaines de fois, cela le transforme (…) ». Bernard SANTERRE



53 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page