UN SYMPTÔME S’ÉCOUTE

Dernière mise à jour : il y a 5 jours

Une différence fondamentale dans les différentes formations en sophrologie est la méthodologie. Certaines écoles enseignent une méthode d'accompagnement essentiellement centrée sur le problème souvent par des protocoles de techniques. D'autres organismes, proposant souvent des formations plus longues, forment à un accompagnement centré sur la personne partant du principe qu'une même difficulté peut être relié à des causes différentes d'une personne à l'autre.

Voici un exemple concret pour illustrer l'intérêt de l'approche centrée sur la personne :


Imaginons un praticien face à des enfants qui rencontrent des difficultés de concentration. Dans une démarche centrée sur le problème la démarche peut sembler évidente, les difficultés de concentration appellent des exercices pour s’entraîner à se concentrer.

Or, quand on s’intéresse à l’enfant dans une approche centrée sur la personne, on va souvent s’apercevoir que les difficultés d’attention ou de concentration, ne proviennent pas d’un déficit de ces capacités mais que ce trouble est un symptôme :

  • un enfant qui ne supporte plus de rester statique sur sa chaise pendant des heures.

  • un autre qui tout simplement n’est pas intéressé par le sujet du cours.

  • un autre encore qui a besoin de participer activement au lieu de simplement écouter, etc.

Ne pas tenir compte des particularités de chacun en proposant à ces enfants des techniques pour se concentrer plus efficacement revient à leur apprendre à se couper d’eux-mêmes.

Il en est de même face à tous les symptômes courants qui amène à aller consulter un sophrologue :

  • Être tendu, fatigué, énervé, triste.

  • Avoir du mal à se concentrer ou à s’endormir.

  • Être sans cesse dans la réflexion ou l’analyse.

  • Compenser dans le sport, la nourriture, l’activité.

  • Ne pas se sentir présent, à sa place, acteur de sa vie.

  • Manquer de joie de vivre, de motivation, de désir.

La démarche sophrologique, dans une approche centrée sur la personne, s’attachera à donner à ces signaux une place. Concrètement, il va s’agir de retrouver un équilibre, de s'adapter en accord avec ses besoins, afin que ces symptômes n’aient tout simplement plus de raison d’être.


188 vues0 commentaire